De la photographie culinaire…

Par défaut

 

Depuis quelques années, une grande frénésie culinaire a envahi les foyers… et donc les médias (et essayer d’en trouver l’origine, c’est un peu le même dilemme que de savoir qui de la poule ou de l’oeuf est arrivé en premier). Emissions, livres, blogs… Tout y passe. Et je ne fais pas exception à la règle: trouver de la place pour ranger mes livres de cuisine devient une mission périlleuse (oui, mais celui-là il faut que je l’achète, les images sont trop belles !); idem pour les blenders et autres centrifugeuses. J’ai même tenté à une époque de me lancer dans un blog cuisine, ici pour les curieux… L’avantage de ce format saute facilement aux yeux: toute la place qu’un blog prend, c’est une ligne dans un dossier sur l’ordinateur.

 

Mais ce n’est pas là où je veux en venir. A l’heure de la photo numérique et du revival du bon vieux appareil réflexe, je m’interroge sur un point: comment les photographes (pour la plupart amateurs) des blogs cuisine font-ils pour obtenir un rendu toujours appétissant ??? Sans tenircompte des aspects purement photographiques des jeux de lumière, cadrage, and co., quid des morceaux de viande un peu brûlés, des madeleines raplapla, des accompagnements spongieux ? Même lorsque je suis scrupuleusement une recette à la virgule près, le résultat se trouve toujours à des kilomètres de ce que la photo d’accompagnement présente. Certes mes capacités ne sont pas celles d’un chef étoilé, mais même lorsque le résultat est délicieux, bien souvent il n’en est pas de même de l’apparence… La preuve en images.

 

Capture d’écran 2013-01-07 à 17.18.42

Ma grande spécialité: le crumble calciné. Marche aussi très bien avec un wok chou/rôti de porc.

IMG_4364

Le cake aux courgettes spongieux (mais néanmoins excellent).

IMG_4366

Et un feuilleté aux fruits dégoulinant, un !

IMGP2757

Le bonheur du porridge et de sa texture si particulière…

IMGP2601

Bon, celui là je vous l’accorde, il était à la fois vilain ET mauvais.

Je pense qu’il serait amusement de voir un jour les coulisses de ces photos. J’en arrive à me demander si certains ingrédients ne sont pas crus, ou si des subterfuges divers ne sont pas utilisés. Ou il faudrait créer un blog cuisine avec uniquement des photos pas très ragoûtantes. Cela ferait surement déculpabiliser les cuisiniers en herbe qui se sentent minables en comparant leur travail et ce qu’aurait dû donner la préparation.

(Non, je ne suis pas aigrie, et je me doute bien que la plupart des photos reflètent bien la réalité. Et oui, je remets en question et mes « qualités » de cuisinière, et mes compétences basiques de photographes !)

Publicités

"

    • Et elle est bien appétissante également ! Je pense qu’il faut que je me fasse une raison et que j’admette que mes talents culinaires laissent à désirer… 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s